Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

6 astuces pour réussir la culture des plantes en pot
La culture des plantes en pot rend accessible à tous le potager urbain et l’aménagement de la terrasse. Légumes,...
le févr. 19, 2024 | par Sandra PROST
Tonnelle VS pergola : quelles différences ?
Créer un havre extérieur agréable est essentiel pour savourer pleinement les instants de détente en plein air. Les...
le janv. 16, 2024 | par Sandra PROST
Comment bien choisir son récupérateur d’eau de pluie ?
Savez-vous que près de la moitié de l'eau que nous utilisons au quotidien n'a pas besoin d'être potable ?...
le déc. 29, 2023 | par Sandra PROST

Comment bien choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

Posté le: déc. 29, 2023 | Auteur: Sandra PROST

Savez-vous que près de la moitié de l'eau que nous utilisons au quotidien n'a pas besoin d'être potable ?

S'inscrivant dans une démarche à la fois écologique et économique, la réutilisation de l'eau de pluie s’impose comme une des solutions pour préserver les ressources de notre planète. Sans compter qu’installer une cuve de récupération d'eau de pluie vous permettra de réduire vos factures d'eau !

Que ce soit pour arroser votre jardin de manière responsable ou adopter une gestion plus intelligente de l’eau, nous vous aidons à bien choisir votre future cuve à eau.

Comment bien choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

Bien choisir un récupérateur d'eau de pluie : les critères à prendre en compte

Afin de faire le bon choix en matière de récupérateur d'eau de pluie, il est nécessaire de s’intéresser aux critères décisifs tels que la capacité de stockage et les matériaux de fabrication. Ces derniers définiront l'efficacité et la durabilité de votre installation.

 

La capacité de stockage

Le premier élément à considérer lors du choix d'un récupérateur d'eau de pluie est son volume. Celui-ci dépend de deux facteurs :

- les besoins spécifiques de votre foyer

- la quantité d’eau de pluie récupérable

La quantité d'eau récupérable résulte des dimensions de votre toit ainsi que du volume de précipitations de la région dans laquelle vous vivez.

Afin d’estimer au mieux le volume d’eau de pluie que vous pouvez stocker, il vous suffit de multiplier la pluviométrie annuelle (en mètre cube) par la surface au sol de votre habitation (en mètre carré). Déduisez 10% de ce résultat pour prendre en compte les pertes potentielles.

Ainsi, vous obtiendrez un volume en mètre cube d'eau récupérable, une donnée précieuse pour savoir quel volume choisir pour votre récupérateur d’eau de pluie.

 

Bon à savoir :

À titre d’exemple, la taille conseillée d’une cuve enterrée pour une famille de 5 personnes varie entre 5000 et 8000L.

 

consommation moyenne en eau

 

Maintenant que vous savez quelle taille choisir pour votre futur récupérateur d’eau, intéressons-nous à sa composition.

 

Matériaux de fabrication

En ce qui concerne le choix des matériaux de fabrication, plusieurs options s'offrent à vous, chacune avec ses propres avantages et inconvénients.

- Les cuves en béton : robustes et durables, les cuves en béton offrent une excellente stabilité. Le ciment alcalin présent dans le béton permet de réduire l’acidité de l’eau de pluie afin de limiter son effet corrosif. Parce que leur poids élevé complique l'installation, elles sont privilégiées dans le cas des constructions.

- Les cuves en ferrociment : alternative intéressante aux cuves en parpaing, elles sont légères et résistantes. Les cuves en ferrociment sont composées d’une armature en fer et de plusieurs couches de mortier ciment qui leur confèrent une très bonne résistance.

- Les cuves en polyéthylène : légères, abordables et résistantes, les cuves en polyéthylène sont un choix très populaire. En plus d’offrir une très haute résistance aux rayons du soleil, elles vous garantissent une longue durée de vie.

- Les cuves en fibre de verre : résistantes à la corrosion, les cuves en polyester armé de fibre de verre offrent une très grande résistance aux vibrations et aux chocs.

- Les cuves en métal : le principal atout des cuves métalliques réside dans leur capacité à protéger les fluides qu’elles contiennent. Si elles sont très efficaces pour préserver les eaux de pluie des invasions microbiennes ou bactériennes, elles doivent être à l’abri du soleil afin d’éviter que la température à l’intérieur ne grimpe trop.

 

 

Les différents types de collecteurs d'eau de pluie

Découvrons maintenant les différentes options qui s'offrent à vous en matière de collecteurs d'eau de pluie. Récupérateur aérien ou enterré, chaque choix présente des avantages distincts pour répondre au mieux à vos besoins.

 

Récupérateurs hors-sol

Les récupérateurs d'eau de pluie aériens offrent une solution pratique et efficace pour exploiter intelligemment la pluie. Installés en plein air, ces dispositifs se connectent directement à la descente d'une gouttière, facilitant ainsi la collecte de l'eau de pluie dès qu'elle tombe sur le toit de votre logement.

Les collecteurs d'eau de pluie extérieurs sont parfaits pour les personnes qui n’ont pas besoin de stocker une grande quantité d'eau et sont particulièrement recommandés pour des usages tels que l'arrosage du potager, le lavage de la voiture, le nettoyage du mobilier extérieur ou encore l'entretien des outils de jardin. Pratiques et fonctionnelles, les cuves aériennes contribuent à une utilisation responsable de l'eau tout en simplifiant les tâches quotidiennes à l'extérieur de votre foyer.

 

avantages et inconvénients des cuves aériennes

 

Bon à savoir :

Avec Cour & Jardin, le récupérateur d’eau aérien est aussi un équipement décoratif !

Tonneau, colonne, muret, amphore… Découvrez les différentes formes et coloris qu’il peut adopter.

>> Découvrir la sélection de récupérateurs d’eau

 

Cuves enterrées

Les cuves d'eau de pluie enterrées représentent une solution discrète et polyvalente. Adaptées tant à une utilisation en extérieur qu'en intérieur, elles répondent aux besoins de tous les postes non soumis à l'exigence d'eau potable, bien qu’elles nécessitent tout de même des aménagements spécifiques.

Offrant une capacité de stockage considérable, pouvant atteindre jusqu'à 5 000 litres et plus, ces cuves de récupération d’eau de pluie sont équipées de filtres très fins qui empêchent toute contamination par les végétaux et les insectes. Raccordées aux descentes de toit, aux canalisations du logement, et au tout-à-l'égout, elles ne dénaturent pas votre environnement.

Dotées d'une pompe dédiée, ces cuves enterrées permettent une utilisation variée de l'eau de pluie, de la chasse d'eau des WC à l'entretien des sols, en passant par l'alimentation du lave-linge.

 

avantages et inconvénients des cuves enterrées

 

 

Bon à savoir :

La pollution rend l’eau de pluie non potable puisqu’elle contient des micro-organismes potentiellement nocifs. En respectant certaines préconisations, elle peut cependant être utilisée à l’intérieur de votre habitation.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close