Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

Potager urbain : quels légumes cultiver ?
Que vous disposiez d'un balcon, d'une terrasse ou même d'un tout petit coin de jardin, la possibilité de créer un...
le juin 14, 2024 | par Sandra PROST
Comment utiliser une arche de jardin ?
Avec l'arrivée de l'été, les jardins deviennent le centre de nos activités de plein air et une véritable extension de...
le mai 30, 2024 | par Sandra PROST
Comment encourager la biodiversité au jardin au printemps ?
La biodiversité est la clé d'un jardin en bonne santé, un jardin où la vie foisonne et où chaque élément trouve sa...
le mai 6, 2024 | par Sandra PROST

6 astuces pour réussir la culture des plantes en pot

Posté le: févr. 19, 2024 | Auteur: Sandra PROST

La culture des plantes en pot rend accessible à tous le potager urbain et l’aménagement de la terrasse. Légumes, fruits, fleurs, arbustes et même arbres, cultiver des plantes en pot ou en jardinières est une solution idéale pour ceux avec un espace limité ou sans jardin.

Dans cet article, nous vous livrons nos meilleurs secrets pour réussir la culture en pot et vous livrerons nos astuces pour créer un environnement propice à la croissance saine de vos plantes.

6 astuces pour réussir la culture des plantes en pot

Astuce 1 : Bien choisir le pot

Matériau, forme et taille, le choix du pot constitue une étape cruciale pour garantir le succès de la culture des plantes en pot. Parce qu’il est essentiel de fournir suffisamment d'espace pour que le système racinaire de la plante puisse bien se développer, le pot choisi doit être adapté à sa variété. Un pot trop petit peut restreindre la croissance des racines, compromettant ainsi le développement global de la plante.

Assurez-vous également que le pot est équipé de trous de drainage. Ces derniers permettent à l'eau d'arrosage de s'écouler efficacement, évitant ainsi l'accumulation d'eau qui pourrait conduire au pourrissement des racines et à la mort de la plante.

>> Découvrir comment bien choisir ses pots de fleurs

 

 

Astuce 2 : Bien préparer le pot

Afin de favoriser un drainage optimal et prévenir l'asphyxie des racines, versez une couche de billes d'argile ou de gravier au fond du pot avant d’y verser le substrat. Cette couche joue un rôle essentiel en permettant à l'excès d'eau, qu'il provienne de la pluie ou de l'arrosage, de s'évacuer efficacement.

 

 

Astuce 3 : Choisir le bon substrat

Lors du remplissage du pot, optez pour un terreau spécifiquement adapté aux besoins de votre plante :

- pour les plantes acidophiles telles que les bruyères, les camélias et les rhododendrons, privilégiez une terre de bruyère

- les plantes méditerranéennes, quant à elles, s'épanouiront davantage dans un terreau léger

- pour la plupart des autres végétaux, un terreau universel, riche et léger, qui retient à la fois l'eau et les éléments nutritifs, est recommandé

Afin d'améliorer la structure du substrat et d'assurer une bonne aération des racines, n'hésitez pas à l'alléger en ajoutant de la vermiculite ou de la perlite. Ces éléments favorisent la respiration des racines et contribuent à maintenir un sol parfaitement aéré. Et pour améliorer le drainage du substrat, vous pouvez également incorporer du sable ou du gravier fin. Cela évitera l'accumulation d'eau dans le pot, réduisant ainsi les risques de pourrissement des racines.

 

 

Astuce 4 : Apporter de l’engrais

Même si le substrat initial est de qualité, les réserves en nutriments ont tendance à s'épuiser plus rapidement dans un environnement confiné comme un pot. L'apport d'engrais est donc indispensable pour maintenir la vitalité et la croissance des plantes en pot. Choisissez un fertilisant adapté aux besoins spécifiques de votre plante pour assurer un apport équilibré en nutriments. Pour les plantes potagères par exemple, privilégiez un engrais riche en azote et en potassium. Ces deux éléments sont essentiels pour favoriser le développement des feuilles, la formation de fleurs et la production de fruits.

Il est toutefois très important de respecter les doses recommandées car un excès d'engrais peut s’avérer nocif. L'application régulière d'engrais tout au long de la saison de croissance contribue à maintenir un équilibre nutritif optimal pour vos plantes en pot quand un manque d'engrais peut entraîner un ralentissement de la croissance, une coloration défaillante des feuilles et une diminution de la production.

 

 

Astuce 5 : Adapter l’arrosage

C’est un fait : les plantes en pot sont bien plus sujettes à la sécheresse que celles cultivées en pleine terre. Pour pallier à ce risque de déshydratation, plusieurs solutions peuvent être mises en œuvre.

La première consiste à arroser vos plantes en pot aux heures les moins chaudes. Tout comme l’utilisation d’un paillis, cette habitude permet de réduire la consommation d’eau au jardin sans pour autant négliger la santé des plantes en pot.

Inspirée des techniques ancestrales d’irrigation, les oyas constituent une seconde solution intéressante. Cette poterie poreuse enterrée dans le sol à proximité des racines de la plante permet une irrigation lente, assurant ainsi un apport en eau régulier. Cette méthode est particulièrement utile pour les plantes qui ont des besoins en eau stables et constantes.

Une dernière solution, aussi simple qu’efficace, est de placer une coupelle sous le pot afin de retenir l’excès d'eau d'arrosage, créant ainsi une réserve d'humidité autour de la plante. Cela est particulièrement utile lors des journées chaudes où l'évaporation est plus rapide. Cependant, il est essentiel de veiller à ce que la coupelle ne soit pas constamment remplie d'eau stagnante, car cela pourrait entraîner la pourriture des racines.

Notez qu’il est recommandé d'ajuster la fréquence d'arrosage en fonction des besoins spécifiques de chaque plante. Il est préférable d'arroser profondément de temps en temps plutôt que de manière superficielle fréquemment, encourageant ainsi le développement de racines plus profondes et résistantes à la sécheresse.

 

Astuce 6 : Bien choisir l'exposition

L’emplacement des plantes en pot est essentiel pour leur bien-être et leur croissance. Chaque plante a cependant des besoins spécifiques en termes de luminosité et il est important de les respecter pour garantir leur épanouissement.

Prenez soin de vous renseigner sur les besoins en lumière de vos végétaux cultivés en pot : certains préfèrent une exposition en plein soleil, tandis que d'autres prospèrent mieux à l'ombre partielle ou complète. Identifiez les zones où la lumière du soleil est directe, indirecte ou ombragée au cours de la journée. Placez vos pots en conséquence pour répondre aux besoins spécifiques de chaque plante.

Enfin, gardez en tête que les conditions lumineuses peuvent varier selon les saisons. Assurez-vous d'adapter l'emplacement de vos pots en fonction des changements saisonniers pour garantir un apport lumineux optimal tout au long de l'année.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close