Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

Potager urbain : quels légumes cultiver ?
Que vous disposiez d'un balcon, d'une terrasse ou même d'un tout petit coin de jardin, la possibilité de créer un...
le juin 14, 2024 | par Sandra PROST
Comment utiliser une arche de jardin ?
Avec l'arrivée de l'été, les jardins deviennent le centre de nos activités de plein air et une véritable extension de...
le mai 30, 2024 | par Sandra PROST
Comment encourager la biodiversité au jardin au printemps ?
La biodiversité est la clé d'un jardin en bonne santé, un jardin où la vie foisonne et où chaque élément trouve sa...
le mai 6, 2024 | par Sandra PROST

10 erreurs à éviter pour faire votre compost

Posté le: avril 15, 2024 | Auteur: Sandra PROST

Le compostage est une pratique écologique et bénéfique pour l'environnement. C’est également un excellent allié pour rendre nos jardins plus éco-responsables.

Transformer nos déchets organiques en un engrais naturel riche en nutriments en utilisant des composteurs nous permet de réduire notre empreinte environnementale tout en favorisant la santé de nos plantes, fruits et légumes.

Mais pour obtenir un compost de qualité, il est important d’adopter les bons gestes. Choix des déchets à jeter, emplacement du composteur, taux d’humidité, aération… la bonne santé de votre compost dépend de plusieurs paramètres à bien prendre en compte.

10 erreurs à éviter pour faire votre compost

Jeter tout et n’importe quoi au compost

Bien que le compostage soit une excellente façon de réduire les déchets et de produire un engrais naturel pour votre jardin, il est important de ne pas y ajouter n'importe quoi. En effet, il est préférable d'éviter d'ajouter certains déchets organiques qui peuvent compromettre la qualité du compost et d’attirer les animaux nuisibles.

 

>> Que devez-vous faire ?

Parce qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, voici une liste détaillée de ce que vous pouvez et ce que vous ne pouvez pas mettre dans votre compost :

 

que peut on mettre dans le compost 

 

 

Ne pas respecter l’équilibre déchets secs et déchets bruns

Lorsque vous nourrissez votre composteur, il est crucial de maintenir un équilibre entre les déchets secs, également connus sous le nom de "déchets bruns", et les déchets humides, ou "déchets verts".

L'une des erreurs les plus courantes est d'ajouter trop de l’un ou de l’autre en une seule fois.

Si les résidus de végétaux, tels que les tontes de gazon, les feuilles mortes ou les tailles des haies sont des contributions précieuses à votre composteur, leur ajout doit être progressif et en quantités modérées pour maintenir l'équilibre nécessaire. La clé d'un compost de qualité réside dans la juste proportion entre les déchets secs et humides afin que les micro-organismes responsables de la décomposition puissent travailler efficacement.

Il est également recommandé de faire sécher les tontes de gazon avant de les ajouter au composteur. L'ajout de grandes quantités d'herbe fraîche peut entraîner une fermentation excessive et provoquer une odeur désagréable et un déséquilibre dans le processus de décomposition.

 

>> Que devez-vous faire ?

Lorsque vous ajoutez des déchets humides (restes alimentaires, tontes de pelouse), assurez-vous d'incorporer également une quantité équivalente de déchets secs (feuilles mortes, morceaux de carton ou autres matières riches en carbone). Cette alternance entre les couches de matière brune et les couches de matière verte, aussi appelée "lasagnes de compost", favorise une décomposition équilibrée et efficace.

 

 

 

Ne pas contrôler le taux d’humidité du compost

Le succès de votre compostage dépend en grande partie de la gestion appropriée de l'humidité. Un compost trop sec entrave la décomposition, tandis qu'un compost trop humide inhibe l’oxygène, peut dégager des odeurs désagréables et favoriser le développement de moisissures. Pour maintenir un équilibre optimal, il est essentiel de surveiller régulièrement le taux d'humidité de votre compost.

Pour évaluer le niveau d'humidité de votre compost, une méthode simple consiste à prendre une poignée et à la serrer fermement. Le compost doit rester compact sans dégager de jus. S'il est trop humide, il libérera du liquide lorsqu'il est pressé, tandis que s'il est trop sec, il s'effritera et ne se compactera pas correctement.

 

>> Que devez-vous faire ?

En cas de compost trop humide, vous pouvez rétablir l'équilibre en ajoutant des matériaux secs tels que des feuilles mortes ou du carton déchiqueté.

A l’inverse s’il est trop sec, ajoutez des déchets humides comme des épluchures de fruits ou des tontes de gazon. Vous pouvez également y ajouter de l’eau ou le laisser à l’air libre par temps de pluie.

Pensez également à brasser régulièrement le compost pour favoriser son aération et répartir uniformément l'humidité.

 

 

composteurs

 

 

Jeter ses coquilles d’œufs dans le compost sans les écraser

Les coquilles d'œufs peuvent tout à fait être jetées dans le compost et permettent même de réguler son taux d’acidité. A condition qu’elles soient cassées ou écrasées en petits morceaux. En effet, elles sont constituées principalement de bicarbonate de calcium, ce qui les rend très résistantes et les empêche de se décomposer rapidement. Sans cette étape, vous risquez de ralentir le processus de compostage.

 

>> Que devez-vous faire ?

Afin de favoriser le processus de décomposition, assurez-vous de bien émietter les coquilles d'œufs avant de les incorporer dans le compost. Cette règle s'applique également à d'autres déchets alimentaires, tels que les épluchures d'agrumes, les peaux d'avocat ou d'ananas, qui doivent également être coupées en petits morceaux pour faciliter leur décomposition.

 

 

Jeter des sacs en plastique « biodégradables »

Bien que les sacs en plastique dits « biosourcés, biodégradables ou compostables » semblent pouvoir être jetés au compost, il est préférable d’éviter !

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) publié en octobre 2022, ces matières plastiques peuvent ne pas se dégrader entièrement dans les composteurs domestiques. Elles sont même susceptibles de libérer des substances telles que des polymères, des monomères résiduels, des additifs ou des charges inorganiques pendant leur décomposition. Alors pour éviter tout risque de pollution de l’environnement et obtenir un compost de qualité on évite !

 

>> Que devez-vous faire ?

Lorsque les sacs biosourcés, biodégradables ou compostables ne sont plus utilisables, ils doivent être jetés dans un bac de tri afin d’être valorisés.

 

 

 

Ne pas bien choisir l’emplacement du compost

Il n’y a pas que les déchets jetés qui sont essentiels à la bonne santé de votre compost. Son emplacement l’est tout autant. Lorsque vous décidez où placer votre tas de compost, assurez-vous de choisir un endroit approprié dans votre jardin. Évitez de le positionner trop près de votre habitation pour éviter les odeurs potentielles de décomposition. Il est également important de penser à votre voisinage en évitant de placer le composteur en limite de propriété, afin de ne pas incommoder les autres.

 

>> Que devez-vous faire ?

Préférez une zone un peu protégée des précipitations mais si possible proche d'une source d'eau afin d’arroser le compost en cas de besoin. Privilégiez un endroit proche de votre habitation et qui soit accessible facilement quelle que soit la saison. Idéalement, choisissez un emplacement qui ne soit pas en plein soleil, mais qui bénéficie plutôt d’un ensoleillement partiel.

 

 

composteurs

 

 

Laisser le compost à l’air libre

Bien que le compost ait besoin d'oxygène pour se développer correctement, le laisser exposé à l'air libre peut entraîner des retards dans le processus de maturation. Les intempéries telles que la pluie et les températures froides peuvent perturber le processus de décomposition et compromettre la qualité du compost.

 

>> Que devez-vous faire ?

Choisissez un composteur qui se ferme afin que votre compost puisse être protégé des éléments extérieurs.

 

 

Mettre trop de cendre au compost

Bien que l'ajout de cendres au compost puisse contribuer à assainir le mélange, il est essentiel de ne pas en abuser. Les cendres sont alcalines, et un excès peut perturber l'équilibre nécessaire à la maturation du compost.

Il est important de comprendre que la qualité du compost dépend d'un équilibre subtil entre différents éléments. Si vous trouvez que votre mélange est trop acide, il peut être tentant d'ajouter une grande quantité de cendres pour rééquilibrer le pH. Cependant, cela peut entraîner un déséquilibre excessif et nuire à la qualité du compost.

 

>> Que devez-vous faire ?

Si vous souhaitez utiliser des cendres de votre cheminée pour ajuster le pH de votre compost, faites-le avec modération. Ajoutez simplement quelques poignées de cendres çà et là avant de brasser le fertilisant. Cela permettra d'apporter une légère correction sans perturber l'équilibre global du compost.

 

 

Oublier d’aérer régulièrement le compost

Sans oxygène, un tas de compost ne peut pas générer de chaleur. Et sans chaleur, la décomposition se fait au ralenti. Si vous ne retournez pas régulièrement votre tas, le centre du tas risque, avec le temps, d’être privé d’oxygène.

 

>> Que devez-vous faire ?

A l’aide d’une fourche, retournez régulièrement votre compost pour l’aérer et accélérer sa décomposition. Nous vous conseillons de le faire tous les 15 jours pour le démarrage, puis une fois par mois pour maintenir un bon apport en oxygène au cœur du tas.

 

 

Mettre toutes les mauvaises herbes au compost

Lors du nettoyage de vos massifs ou de votre potager, vous vous retrouvez avec une grosse quantité d’adventices dont vous ne savez pas toujours quoi faire. Si ces indésirables du jardin semblent avoir toute leur place au sein du compost, toutes les mauvaises herbes ne doivent cependant pas y être jetées, sous peine de ne jamais arriver à vous en débarrasser !

 

>> Que devez-vous faire ?

Assurez-vous que les mauvaises herbes ne sont pas montées en graines avant de les ajouter au compost. Les graines pourraient survivre au processus de compostage et germer une fois que le compost est utilisé, ce qui entraînerait une nouvelle infestation de mauvaises herbes dans votre jardin. Evitez d'ajouter les racines d'adventices réputées envahissantes, car elles pourraient reprendre vie et se développer dans votre compost. Il en va de même pour les plantes malades ou traitées avec des pesticides. Le compostage de ces plantes pourrait propager les maladies ou les résidus de pesticides dans votre compost, le rendant potentiellement nocif pour vos plantes.

 

 

 

composteurs

 

 

Rappel sur le compostage obligatoire

compostage obligatoire 2024

Depuis le 1er janvier 2024, le tri des biodéchets est devenu obligatoire pour tous les particuliers en France. Selon l'Ademe, l’Agence de la transition écologique, près de 18 millions de tonnes de biodéchets sont produits chaque année dans notre pays, représentant environ 30% du contenu de nos poubelles, principalement composé de déchets organiques.

Cette nouvelle législation vise à réduire la quantité de déchets envoyés en décharge et à promouvoir le compostage domestique comme une solution écologique et durable pour gérer les déchets organiques. Les ménages sont donc tenus de disposer d'une solution pour trier leurs biodéchets, que ce soit à travers l'utilisation d'un composteur de jardin pour une maison, d'un lombricomposteur ou d'un composteur partagé en bas de l'immeuble pour un appartement, ou encore en utilisant un point de collecte dans leur quartier.

En participant activement au tri des biodéchets et en adoptant des pratiques de compostage à domicile, les particuliers contribuent à la préservation de l'environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre générées par la décomposition des déchets organiques en décharge. De plus, le compost produit peut être utilisé pour enrichir le sol et favoriser la croissance des plantes, contribuant ainsi à la création d'un cycle optimisé de gestion des déchets.

 

>> Tout savoir sur le compostage obligatoire en 2024

 

 

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close